Le point sur l’arbitrage

Share This

Lundi 18 Novembre 2019
2019-2023/055
No 91

Nous venons de terminer 35 jours d’arbitrage. Les prochaines audiences auront lieu les 3, 6, 19 et 20 décembre. Jusqu’à présent, Postes Canada a utilisé 15 dates d’audience. Quand l’arbitre lui a demandé combien de temps il lui faudrait pour présenter le reste de son dossier, l’avocat de Postes Canada a fourni une réponse évasive. Il a esquivé la question, indiquant que son client avait encore peut-être trois ou quatre témoins à présenter.    

 

Le 8 novembre

Nous avons poursuivi notre contre-interrogatoire de Sanjay Paliwal, témoin de Postes Canada. Cette étape devrait se terminer à la prochaine audience, le 3 décembre. Comme l’ont fait les autres témoins de Postes Canada avant lui, M. Paliwal affiche la même attitude envers nous depuis le début des négociations : il juge inacceptables les revendications du STTP, tant pour l’unité urbaine que pour l’unité des FFRS.   

 

Autre prolongation

Le 18 novembre, l’arbitre Elizabeth MacPherson a écrit à la ministre du Travail pour lui demander de prolonger son mandat jusqu’au 30 juin 2020. Cette demande s’appuie sur le fait que Postes Canada n’aura pas terminé de présenter l’ensemble de son dossier d’ici la fin de l’année. Nous devons tenir compte de la très grande probabilité de voir Postes Canada contester notre preuve. Étant donné qu’il ne reste que quatre jours d’audience en 2019, il était évident que l’arbitrage allait devoir être prolongé jusqu’en 2020.     

 

Une autre période de pointe sans convention collective.

Postes Canada, traitez-nous avec respect et négociez MAINTENANT!

 

Solidarité,

Nancy Beauchamp
Négociatrice en chef, unité des FFRS
Sylvain Lapointe
Au nom du comité de négociation, Unité urbaine
Fichier jointTaille
Le point sur l’arbitrage (pdf)241.3 Ko